La page «  blog »  a été créée pour partager anecdotes, réflexions et informations tirées de nos plus de 40 ans d’enseignement en piscine dont les (bientôt) 30 dernières consacrées au fitness aquatique. 

De nombreux articles ont été écrits suite à des questions souvent posées.
Destiné d’une part à nos participants qui souhaitent en savoir un peu plus sur leur sport, nous espérons aussi partager notre passion avec toute personne intéressée par les activités aquatiques en piscine.

Matériel nécessaire: une planche et une paire de palmescourtes pour pouvoir maintenir un battement rapide. Voire des lunettes de natation si vous pouvez mettre le visage dans l'eau, ce qui est toujours mieux. Mais que cela ne vous retienne pas de vous lancer, moyennant quelques précautions l'aqua-palmes peut aussi être pratiqué sans mettre le visage dans l'eau.

Lire la suite : Combattre la rétention d'eau grâce aux mini-palmes

Aqua-gym, Aqua-fit, Aqua-fitness, Aqua-cardio, Aqua-dynamic, Aqua-Tonic, Aqua-palmes… 

Toutes ces différentes appellations, pour ne citer qu’elles, sont maintenant utilisées à profusion et un peu à toutes les sauces. Aujourd’hui il n’est pas toujours simple pour le profane de deviner le type de cours rien qu’en lisant le nom. Cela crée une certaine confusion parmi la clientèle. On nous demande souvent « quelle est la différence? » Voici quelques (tentatives d’) éléments de réponse.

Lire la suite : Aqua...quoi?

Une des spécificités de nos cours est de proposer des cours collectifs et des cours en petit groupe.

Le coaching en petit groupe - dans nos cours cela va de 2 à 6 personnes - est un format particulièrement apprécié car il permet un encadrement plus personnalisé axé sur les corrections individuelles. L'instructrice peut aussi plus facilement adapter les programmes pour chacune des personnes présentes. Les progrès sont d'autant plus rapides, parfois même spectaculaires.

Lire la suite : Le coaching en petit groupe

Il y a plus de 20 ans quelques caisses maladie ont commencé à contribuer aux frais de fitness aquatique dans le cadre de la prévention santé.

Les instructeurs qui remplissaient les conditions et exigences pouvaient ainsi obtenir une certification reconnue par les assurances et permettre ainsi à leurs client.e.s de se faire rembourser une partie des cours.

Au fil des années de plus en plus de caisses maladie entrent en matière. Et non sans raison. Régulièrement des participants disent que leurs séances aquatiques ont soulagé leurs tensions musculaires et leur ont permis de renoncer aux anti-douleurs et aux rendez-vous répétés chez le médecin. Encourager et soutenir le sport dans le cadre de la prévention permettrait ainsi aux caisses maladie de faire des économies sur le long terme.

Pour être reconnu par les assurances un.e coach doit remplir à la fois de nombreuses conditions administratives en tant que prestataire de cours (statut juridique, assurance responsabilité professionnelle...) ainsi que des conditions de formation en tant qu'instructeur:

Lire la suite : Contribution aux frais de fitness aquatique par les assurances

Pas tout le monde a envie de suivre des cours hebdomadaires. Beaucoup de personnes préfèrent s’entraîner seules avec la liberté de venir à la piscine aux heures qui leur conviennent. La plupart s'entraînent en nageant des longueurs. Or pour les nageurs moins confirmés ce n’est pas toujours facile de nager durant 30 à 60 minutes. L’idéal dans ce cas serait de prendre quelques cours de natation: il n’est jamais trop tard pour apprendre à bien nager!

Sinon voici quelques idées pour vous aider à vous préparer une séance complète en piscine qui ne fait pas forcément appel à vos compétences en natation.

Lire la suite : Quelques pistes pour vos entraînements individuels

Certaines Caisses Maladie diffusent de petites vidéos pour leurs assuré(e)s avec des conseils et des exercices pour se préparer au retour sur les pistes. Ces exercices préparatoires sont très recommandés pour éviter des accidents. Ils sont axés sur la condition physique, les jambes et fessiers et la ceinture abdominale.

Même si vos entraînements aquatiques vous font travailler tous ces aspects, pour bien se préparer au ski il est essentiel de pratiquer aussi des exercices hors de l’eau.

Lire la suite : Bien se préparer au ski

En eau profonde le fait de ne plus avoir les pieds au sol nous donne la sensation d’être en apesanteur et nous permet d’adopter des positions qui seraient très acrobatiques voire impossibles sur terre. En passant sans cesse d’une position horizontale à verticale en passant par diagonale, tout cela sans pouvoir prendre appui au sol, nos muscles du tronc travaillent en synergie pour maintenir l’équilibre. Un excellent entraînement pour notre sangle abdominale!

Toutefois lorsque l'on débute en eau profonde on se sent souvent un peu déstabilisé (au sens propre et figuré!) sans le repère des pieds au sol.

Lire la suite : Equilibre et stabilité en eau profonde, pas toujours facile au début!

A force de s'entraîner avec du matériel varié le risque est de s'imaginer que l'on "travaille moins" sans matériel. Rien n'est plus faux! Les accessoires apportent certes de la variété dans les cours (et de l'intensité - à condition d'être utilisés de manière judicieuse) mais n'en déterminent pas forcément l'efficacité. Rajouter du matériel trop vite lorsque les mouvements de base et l'équilibre ne sont pas encore maîtrisés va au contraire rendre le travail moins efficace, voire néfaste.

Lire la suite : L'eau reste le principal outil

Durant une grossesse qui se passe normalement il est important de garder une activité physique régulière. Les femmes enceintes sont souvent encouragées à faire de l’aquagym notamment parce que « dans l’eau il n’y a quasi aucun risque »

C'est vrai.....MAIS!  Pour ceux et celles qui ne sont pas forcément familiers avec ce sport, le concept « aquagym » évoque un cours doux, voire pour des personnes d’un certain âge… En réalité il existe une multitude d’activités aquatiques de style et d’intensité différentes et parmi celles-ci certaines conviennent mieux que d’autres pour une future maman. Dès lors comment s'y retrouver?

Lire la suite : Activités aquatiques pendant la grossesse

« L’eau est froiiiiiiiiiiiide!  Ils ont baissé la température? Comment? Toujours à 27°? Impossible elle fait maximum 20. »

Combien de fois est-ce qu’on entend ça au moment de rentrer dans l’eau? A tel point que je me suis un jour munie d’un thermomètre pour prouver mes dires. Avec peu de succès malgré les 27° confirmés par le thermomètre:  « Vous êtes sûre qu’il fonctionne votre thermomètre? »

Mais qu’en est-il vraiment de cette température?

Lire la suite : La température de l’eau 

La plyométrie dans les cours de fitness aquatique

Lorsque mes enfants étaient petits ils apprenaient à faire des roues à la gym à l’école et s’entraînaient dans le jardin. Lorsque je leur avais dit que la roue était mon exercice préféré lorsque j’étais à l’école ils étaient incrédules : « Tu savais faire une roue, TOI? «  Mon ego froissé s’était alors cru obligé de me faire faire une démonstration. C’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas…non? Même à passé 40 ans?

Lire la suite : La roue...ou l'importance d'entraîner sa réception au sol

Les palmes évoquent les vacances, le snorkling, les récifs de corail…. ou plus proche de nous les longueurs en piscine!

Mais on peut aussi les utiliser pour un entraînement vertical dans un cours d’aquagym ou d’aquafitness. A condition d’utiliser des palmes très courtes, souples et légères.

Comme on porte une ceinture de flottaison les non-nageurs peuvent elles aussi découvrir la sirène - ou le triton- en eux!

Rien à voir toutefois avec nos cours aqua-palmes où nous faisons plutôt des longueurs. (voir aussi l'article du blog "Aqua-palmes, 15 ans déjà")

Mettre des palmes sur certains exercices d’aquagym permet un entraînement plus intense des jambes et des fessiers, au même titre que les chevillères ou flotteurs mais avec des sensations différentes.

Lire la suite : Les petites palmes, seulement pour nager?

En cas de blessures l’eau peut s’avérer être le seul endroit où vous pouvez exercer une activité sportive (intense) du moins provisoirement. Toutefois, lorsque c’est possible l’idéal serait de faire des entraînements aquatiques ET terrestres.

Durant ces 30 dernières années le fitness aquatique s’est considérablement développé dans toutes les piscines. Un succès justifié, car l'entraînement aquatique offre de nombreux avantages, que vous soyez un sportif confirmé ou non:

Lire la suite : Profitez des bienfaits de l’entraînement aquatique mais ne renoncez pas à l’entraînement terrestre

A ses débuts la « gymnastique aquatique » a suscité un énorme engouement et s’est développé de façon fulgurante dans toutes les piscines et sous des noms divers. De nombreux sports terrestres ont vu naître leur version aquatique, avec plus ou moins de succès.

L’aqua-step fait partie de ces disciplines du fitness en salle amenées en milieu aquatique. Toutefois les cours d’aqua-step sont rares, voire inexistants dans notre région. Le step aquatique offre pourtant des possibilités d’entraînement intenses et ludiques autant par la chorégraphie que par l’interval training. Pour autant que l'on ne l'utilise pas comme un step en salle.

Lire la suite : Aqua-step

Dans tous nos cours en eau profonde une partie du cours est réservée à la course à pied et la marche aquatique. Il s'agit d'une spécificité de l'entraînement vertical en eau profonde et en constitue, selon moi, l'un des aspects les plus intéressants. A ma connaissance il n'existe que deux "écoles" de course à pied aquatique qui reproduisent réellement le mouvement de course terrestre. La plus récente date d'il y a une dizaine d'années et se trouve aux USA: Fluid Running.  L'autre école date des années 80 et se trouve en... Suisse! Grâce à l'athlète suisse Markus Ryffel. 

Lire la suite : Pourquoi courir dans l'eau?